Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Primaire : mais où sont passés les jeunes ?

Primaire : mais où sont passés les jeunes ?

Communiqué de presse de Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse et Membre du Bureau Politique du FN :

A en croire la caste politique et médiatique, la primaire, c’est moderne, c’est branchée, c’est la meilleure réponse à l’abstention trop importante parmi toute une génération. Résultat du premier tour de la primaire de la droite et du centre : seuls 6% des votants sont âgés de 18 à 24 ans, 10% pour les 25-34 ans. Non, la primaire ne permet pas de renouer un dialogue entre les jeunes et le politique. Au contraire, elle entretient cette incompréhension entre l’élite et notre génération.

La jeunesse de France n’en peut plus des guerres fratricides, d’égos surdimensionnés, internes aux partis politiques. Elle réclame un pouvoir politique fort, à l’écoute de ses revendications, qui ne dépenserait son énergie qu’à la mise en application de son programme pour la France.

Fort de son unité, de sa force de propositions et d’actions au service de notre candidate à l’élection présidentielle, Marine Le Pen, le Front National de la Jeunesse salue cette jeunesse libre et clairvoyante face au piège des primaires.

    API Twitter non configurée.