Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Chômage des jeunes : la seule courbe qui baisse c’est celle de la popularité de Hollande.

Chômage des jeunes : la seule courbe qui baisse c’est celle de la popularité de Hollande.

Communiqué de presse de Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse et Membre du Bureau Politique du FN :

« Je ne veux être jugé que sur un seul objectif : est-ce que les jeunes vivront mieux en 2017 qu’en 2012 ? ». Le jugement est tombé : François Hollande n’a pas tenu sa promesse. Avec un taux de chômage à 25,7% chez les jeunes, Hollande obtient le second taux le plus important depuis 1996 –du fait d’une augmentation de 1,2% au dernier trimestre (+0,8% en un an), de 1,8% au dernier trimestre chez les jeunes femmes et filles (+2,5% en un an !).

Malgré les nombreuses mises en garde du Front National de la Jeunesse, le gouvernement a perduré dans la multiplication de mesurettes non pas inutiles, mais trop peu efficaces. Les emplois d’avenir, la garantie jeune, le statut étudiant-entrepreneur ont ainsi échoué à inverser la courbe du chômage des jeunes. Celui-ci est aujourd’hui responsable d’une véritable paupérisation de notre génération, qui compte désormais 1,5 million de pauvres de 18 à 30 ans.

Aux côtés de Marine Le Pen, le Front National de la Jeunesse recommande vivement à François Hollande de choisir l’une des deux options suivantes : s’attaquer le plus rapidement possible aux causes réelles du chômage de masse (libre-échange, absence de patriotisme économique, saccage social), ou bien démissionner, le plus rapidement possible.

    API Twitter non configurée.