Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Bientôt une arrivée de migrants à Saint-Ouen-L’Aumône.

Bientôt une arrivée de migrants à Saint-Ouen-L’Aumône.

Communiqué de Davy Rodriguez, Adjoint à la Direction nationale du FNJ, Coordinateur des départements d’Île-de-France :

Après l’accueil de cent-cinquante migrants à Vauréal le mois dernier, le maire de Saint-Ouen-l’Aumône, Alain Richard (PS), a informé son conseil municipal le 13 octobre qu’il réfléchissait à accueillir cent migrants sur le territoire de la commune. Le maire songerait à mettre à disposition un terrain appartenant à la communauté d’agglomération qui devait accueillir le projet dit « Liesse 2 ». Des logements préfabriqués devraient être installés prochainement.

Le gouvernement a choisi la dislocation de la jungle de Calais et la répartition des migrants sur l’ensemble du territoire plutôt que la lutte contre le flux continu de migrants qui entrent illégalement sur notre territoire. La commune dirigée par un socialiste se montre complice de cette politique qui ne fait qu’ajouter de la misère à de la misère.

La ville de Saint-Ouen-l’Aumône connait un taux de chômage au-dessus de la moyenne nationale ainsi qu’une importante immigration de date récente qu’il s’agirait déjà d’assimiler. De plus, un village d’insertion pour Roms doit aussi être expérimenté sur le territoire de la commune. Enfin, le quartier de Liesse connaît déjà de nombreux problèmes auxquels viendrait s’ajouter maintenant une arrivée de cent migrants. Plutôt que de se lancer dans l’accueil de migrants et favoriser ainsi un appel d’air certain, la municipalité pourrait par exemple songer à lutter contre l’insécurité qui règne autour de la gare du quartier de Liesse à certaines heures.

Le Front National de la Jeunesse du Val d’Oise appelle les électeurs de la commune à sanctionner dans les urnes la politique immigrationniste menée depuis plus de trente ans par le PS et l’UMP. Les élections présidentielles et législatives seront l’occasion de signifier démocratiquement leur désaccord.

    API Twitter non configurée.