Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Tweet de l’élue d’extrême-gauche Julie Le Goïc : le FNJ Bretagne appelle à plus de respect pour les victimes d’attentats

12347775 220890244909546 8423606254535269454 N

Tweet de l’élue d’extrême-gauche Julie Le Goïc : le FNJ Bretagne appelle à plus de respect pour les victimes d’attentats

Communiqué de presse de Alexandre Durudeau, Secrétaire départemental jeunesse FNJ Morbihan et Coordinateur régional FNJ Bretagne

Le 28 juillet dernier le père Jacques Hamel a été égorgé en pleine messe dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen. Quelques heures plus tard, madame Julie Le Goïc, élue d’extrême-gauche de la Mairie de Brest réagissait sur le réseau social « Twitter » par un message honteux, pour ne pas dire ignoble : « Du coup, le prêtre mort en martyr,il a le droit à 70 enfants de chœurs au paradis ?

Le Front National de la Jeunesse de Bretagne souhaite exprimer toute son indignation.

Nous appelons à plus de respect vis-à-vis des victimes d’attentats. Si l’humour est une forme d’arme contre la violence, il ne doit en aucun cas devenir insultant. Les Français attendent d’un élu de la République une exemplarité et une dignité, non des petites phrases cherchant à créer le « buzz ».

Nous condamnons également le lien fait entre l’Eglise et la pédophilie. L’extrême-gauche, pourtant si à cheval sur les offenses faites aux croyants, ne semble pas dégager autant de volonté quant il s’agit de combattre la christianophobie. Nous le regrettons vivement.

Le Front National de la Jeunesse de Bretagne attend donc des excuses publiques et la démission de Madame Julie Le Goïc ainsi qu’une condamnation des propos de la part de François Cuillandre, actuel maire de Brest.

    API Twitter non configurée.