Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Nouvelle agression à Rennes sous couvert de fondamentalisme islamiste : réaction du FNJ de Bretagne.

Nouvelle agression à Rennes sous couvert de fondamentalisme islamiste : réaction du FNJ de Bretagne.

Tribune libre d’Alexandre Durudeau, Coordinateur des départements de Bretagne, Secrétaire départemental-Jeune du Morbihan :

Mardi dernier, une terrible agression a eu lieu à Rennes. Une étudiante de 19 ans a subi l’attaque d’un homme. Agé de 32 ans, l’agresseur a avoué vouloir tuer « au nom du Ramadan ». Bien entendu, cette lâche agression rappelle, tristement, l’attaque qui a coûté la vie au commandant de police Jean-Baptiste Salvaing et à sa compagne Jessica Schneider.

Le Front National de la Jeunesse de la région Bretagne souhaite apporter son entier soutien à la victime de l’agression de Rennes, qui, fort heureusement ne voit pas ses jours en danger. Ces agressions ne sont, malheureusement, qu’un exemple parmi beaucoup du danger qui règne en France actuellement. Pas un jour ne passe sans qu’un vol, une agression physique, un viol ou un meurtre ne soit causé au nom du radicalisme religieux.

Nous déplorons que les mots du gouvernement, et particulièrement ceux de François Hollande, ne soient suivis d’actions. Combien de mosquées radicales sont encore en activité ? Des dizaines, dont la très célèbre mosquée Sunna de Brest que le Président de la République affirmait, à tord, fermée, sur le plateau de « Dialogues citoyens » (émission de France 2 datant d’avril dernier). Qu’est-il fait pour lutter contre les financements étrangers plus qu’obscurs qui alimentent quartiers et lieux de cultes ? Rien. Combien de dangereux radicalisés sont actuellement en liberté malgré, parfois, de nombreuses condamnations ? Des milliers.

Nous pourrions multiplier les questions, mais chacun aura compris le fond de notre pensée : le gouvernement met clairement en danger le peuple Français par son inaction et sa passivité meurtrières. Nous souhaitons vivement que ceux qui ont la responsabilité du peuple Français, prennent leurs responsabilités et arrêtent de perdre du temps et de l’énergie à guerroyer contre la CGT à propos d’une loi dont personne ne veut, ou lutter contre le Front National pour des raisons purement électoralistes.

Il est anormal de voir l’énergie de nos forces de police dépensée inutilement alors que de plus en plus de personnes ont la peur au ventre quand vient l’heure de sortir en dehors de chez eux. Sécurité et justice sont des droits pour les Français. S’il est bon de le rappeler, il serait appréciable que le gouvernement s’en souvienne naturellement.

Les Français attendent un retour de l’ordre et de la sécurité, non des paroles en l’air.

    API Twitter non configurée.