Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Contre le fondamentalisme islamiste, agissons !

Contre le fondamentalisme islamiste, agissons !

Communiqué d’Alexandre Rondepierre, Secrétaire départemental-Jeune de Seine-Saint-Denis :

Les deux parents de Quentin Roy, jeune homme de 23 ans recruté par l’Etat Islamique et mort en Syrie, viennent d’accuser récemment Stéphane Gatignon, maire de Sevran, de fermer les yeux concernant la présence de recruteurs djihadistes dans sa commune.
Cette dénonciation reflète bien la situation alarmante dans laquelle nous nous trouvons et contre laquelle les dignes représentants de l’UMPS se démarquent par une inaction totale. En effet, alors que le Front National réclame depuis trop longtemps des mesures fortes pour lutter contre le fondamentalisme islamiste, nous n’obtenons systématiquement que rires et insultes comme réponse.

Nos opposants préfèrent jouer sur les mots et nier une réalité accablante tout en entretenant des relations ambiguës avec certains pays (Qatar, Arabie Saoudite…) et certaines associations islamistes. Citons Bruno Beschizza, maire d’Aulnay-Sous-Bois, qui a accordé délibérément un prêt de son gymnase à « l’Espérance musulmane de la jeunesse française » pour sa réunion publique du 31 décembre 2015 : au programme, islamistes radicaux et tribunes aux propos véhéments et choquants à l’égard des femmes. Là où les autres se fourvoient dans un clientélisme et un communautarisme devenus insupportables, le Front National propose un modèle sain et diamétralement opposé à celui-ci.

Il est primordial de reprendre le contrôle de nos banlieues (où caïds, armes à feu et djihadistes prospèrent en toute tranquillité) en donnant les moyens nécessaires à nos forces de l’ordre et à la justice, et en cessant de financer des associations douteuses.

Depuis le début du conflit syrien, 15 jeunes de Sevran seraient déjà partis et 10 seraient morts. Combien d’autres morts seront encore à déplorer si nous persévérons sur ce même chemin ? Alors que nos bien-pensants n’ont d’yeux que pour les migrants (parmi lesquels, nous le savons, se cachent de nombreux terroristes formés en Syrie) et les sociétés multi-conflictuelles, nous pensons qu’il est urgent d’agir contre ce développement rapide du fondamentalisme islamiste.

    API Twitter non configurée.