Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Contre la loi El Khomri, le FNJ ne manifestera pas le 9 mars avec le MJS et l’UNEF, mais lance une vaste campagne de terrain contre cette loi !

Contre la loi El Khomri, le FNJ ne manifestera pas le 9 mars avec le MJS et l’UNEF, mais lance une vaste campagne de terrain contre cette loi !

Communiqué de presse de Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse :

Foncièrement opposé au projet de loi du travail porté par la ministre du Travail Myriam El Khomri et le gouvernement, le Front National de la Jeunesse, premier mouvement jeune de France, refuse d’aller manifester, mercredi 9 mars, dans le mensonge et l’hypocrisie.

Alors que de nombreux jeunes apolitiques souhaitent faire entendre leur voix contre ce projet de précarisation généralisée, nous nous indignons de la main mise médiatique du MJS et de l’UNEF sur l’organisation de cette contestation. Invités à de multiples reprises sur de nombreux plateaux et tribunes médiatiques, messieurs Benjamin Lucas et William Martinet, respectivement présidents du MJS et de l’UNEF, n’ont eu de cesse de protester contre la loi du travail – et tant mieux.

Mais une fois la bataille de la rue terminée, que feront-ils ? Oseront-ils assumer leur erreur d’avoir soutenu François Hollande, lors de l’élection présidentielle de 2012, et d’avoir permis l’éventuelle mise en œuvre d’un tel projet ? Oseront-ils soutenir un autre candidat que celui présenté par le PS lors de la prochaine élection présidentielle de 2017 ? Nous connaissons tous la réponse.

Puisque l’on ne peut compter sur un Benjamin Lucas ou un William Martinet pour défendre la jeunesse de France jusqu’au bout, le Front National de la Jeunesse continuera à mener une lutte sans faille contre la Loi El Khomri directement aux côtés des jeunes, lors de réunions publiques (comme cela est déjà prévu à Bourges, à Marseille, et dans l’Aveyron), et sur les réseaux sociaux.

    API Twitter non configurée.