Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Un McDo nantais fermé suite à une intoxication alimentaire collective : NON à la néfaste-food !

Un McDo nantais fermé suite à une intoxication alimentaire collective : NON à la néfaste-food !

Communiqué d’Arnaud de Rigné, Membre du Bureau national du FNJ, Coordinateur des départements du Pays-de-la-Loire, Secrétaire départemental du FNJ-Loire-Atlantique :

Le McDo le plus connu de toute l’agglomération nantaise est fermé depuis jeudi. Prétextant des « problèmes techniques », c’est en fait un arrêté préfectoral qui est à l’origine de la fermeture. Et pour cause ! Une dizaine de lycéens ont été victimes d’intoxication alimentaire après y avoir déjeuné lundi midi. L’une d’entre eux a même perdu 3 kilos et ne s’est toujours pas rétablie.

L’agence régionale de santé des Pays de la Loire a confirmé l’origine « alimentaire » de l’intoxication. C’est donc bien la néfaste-food de McDonald’s qui est responsable de l’intoxication ! Malgré les normes sanitaires en vigueur en France – beaucoup plus restrictives sur l’emploi de certains produits par rapport aux Etats-Unis ou au Canada -, la culture de la malbouffe continue de poser de sérieux problèmes de santé publique, notamment en matière d’obésité.

Comme si cela n’était pas suffisant pour l’équipe socialiste qui dirige notre ville, McDo continue de s’implanter à Nantes, en s’installant notamment au sein du Carré Feydeau, le nouveau quartier du centre-ville, projetant d’ouvrir un « restaurant » sur deux étages d’ici avril ou mai, adoubé par la majorité socialiste du conseil municipal.

Le Front National de la Jeunesse de Loire-Atlantique sera très vigilant quant au respect des normes sanitaires. Favorable à des normes plus respectueuses de la santé publique, il promouvra par contre les enseignes de restauration rapide artisanales, souvent bien plus attentives au respect de la salubrité. À Nantes en particulier, il sera favorable à l’interdiction par arrêté municipal de toute enseigne de restauration rapide ne respectant pas scrupuleusement les normes sanitaires. Plus aucun jeune à Nantes ne doit être victime de la néfaste-food !

    API Twitter non configurée.