Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Amateurisme de Najat Vallaud-Belkacem sur les classes bilangues.

Amateurisme de Najat Vallaud-Belkacem sur les classes bilangues.

Communiqué de Nicolas Grigner, Secrétaire Départemental du Front National de la Jeunesse en Haute-Garonne :

Vendredi 22 Janvier, la ministre de l’Education nationale, madame Najat Vallaud-Belkacem, a fait paraître un édito concernant l’apprentissage des langues. Dans celui-ci, on peut voir qu’elle veut avantager les langues régionales (engendrant de fait un régionalisme contraire aux valeurs jacobines de la France), mais aussi et on ne peut que s’en féliciter un rétropédalage au sujet des classes bilangues dès la 6ème, jugées il y a peu comme facteur d’élitisme, et donc combattu par égalitarisme (qui n’est pas l’égalité).

Les classes bilangues dès la 6ème sont donc conservées, mais par quelle fumisterie ? Selon les chiffres de certains syndicats, seulement 70% maintenues, avec de très fortes disparités selon les académies. On remarquera que la région parisienne garde 100% de ses sections, logique bobo-parisienne très certainement. En revanche en province : comme Montpellier, Nice-Toulon ou encore Clermont, « que » de 10 % à 15 % de pertes. Mais Poitiers, Grenoble, Rouen ou Lyon en perdraient de 70 % à 75 %. Lille près de 60 %, Limoges plus de 40 %… Dans l’académie de Caen, il faudra pratiquement faire sans.

Le Front National de la Jeunesse s’inquiète de cet amateurisme et de ce recul incessant autant de la ministre de l’Education que du gouvernement, qui ne donnent pas des conditions favorables d’études et de travaux pour les élèves mais aussi pour les professeurs, trop souvent en sous-service. Nous rappelons la promesse du candidat Hollande : « créer 60 000 postes dans l’enseignement ». Or « une bonne éducation est la source et la racine d’une vie vertueuse » disait Plutarque, alors quel avenir pour notre jeunesse madame Najat Vallaud Belkacem ?

    API Twitter non configurée.