Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Echec de l’autonomie financière des universités : même la Cour des comptes s’y met !

Echec de l’autonomie financière des universités : même la Cour des comptes s’y met !

Communiqué de presse de Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse, et de David Masson-Weyl, Président du Collectif Marianne :

Un rapport confidentiel de la Cour des comptes, révélé par Le Monde, pointe à son tour les effets néfastes de la loi LRU, soit l’autonomie financière des universités françaises. Ce projet mis en œuvre dès 2007 par Madame Pécresse (LR) et réaffirmé par Madame Fioraso (PS) en 2013, se révèle aujourd’hui, comme nous l’avions annoncé, contreproductif et catastrophique pour la vie de nos étudiants et de nos enseignants-chercheurs.

Baisse du nombre d’enseignants, dégradation des conditions d’études et de l’immobilier des établissements du supérieur, plus rien n’est épargné. La réalité est telle : entre un quart et un tiers seulement des étudiants parviennent à obtenir leur licence en trois ans, 44 % des établissements sont considérés comme « vétustes ou en mauvais état », 28 universités sont dites déficitaires en 2010. Le gouvernement doit entendre ce signal d’alarme tiré par la Cour des comptes.

Lors de la campagne présidentielle de 2012, Marine Le Pen s’était d’ores et déjà engagée à revaloriser l’enseignement supérieur et la recherche. Pour cela, nous devons aujourd’hui oser briser les tabous de la sélection à l’université, ou encore de l’investissement direct dans la recherche à la condition de la sélection de projets en fonction d’objectifs ciblés. Contre les vagues de privatisations acharnées, privilégions une politique d’Etat responsable et de bon sens.

    API Twitter non configurée.