Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Engagement de la jeunesse : et si on commençait par la respecter ?

Engagement de la jeunesse : et si on commençait par la respecter ?

Communiqué de presse de Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse :

Un rapport de France Stratégie remis ce lundi 22 juin au ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, intitulé « Reconnaître, valoriser, encourager l’engagement des jeunes » pointe avec raison le fossé qui se creuse entre nos jeunes générations et les responsables politiques de gouvernement, associatifs, et syndicaux.

Face à cette réalité, la démagogie des solutions préconisées laisse bouche bée : abaissement à 16 ans du droit de vote, note de bénévolat aux examens scolaires, prix du meilleur site ou blog de veille démocratique, etc … Alors que les jeunes sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à la chose publique et politique, jamais les trahisons des élites de l’RPS n’ont été aussi insupportables. Face au chômage de masse, le gouvernement brandit les emplois d’avenir. Face au manque démocratique, on se soumet davantage à cette même Union européenne qui a imposé la Constitution européenne aux peuples, contre leur propre voix.

N’en déplaise à Monsieur Patrick Kanner, le Front National de la Jeunesse a, en effet, une véritable longueur d’avance : le Front National-Rassemblement Bleu Marine est le premier mouvement à investir le plus grand nombre de jeunes aux différentes élections, et à leur offrir une véritable tribune. Aux côtés de Marine Le Pen, le Front National de la Jeunesse refuse toute demi-mesure à l’endroit des jeunes de France et milite pour un regain de démocratie directe et participative en France, par le recours réel aux référendums, et aux référendums d’initiative populaire.

    API Twitter non configurée.