Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Instrumentalisation malhonnête de chiffres par le journal Le Point !

Instrumentalisation malhonnête de chiffres par le journal Le Point !

Tribune libre de Nicolas Grigner : 

Le Point, titre le 11 juin, « Les jeunes et la politique #2 : le FN pas crédible pour gouverner. ». Dans un premier temps, le journal nous explique qu’aura lieu un colloque mené par « Dominique Lecourt, directeur général de l’Institut Diderot, le 11 Juin », où l’on retrouvera « des gens entre 25 et 35 ans qui n’ont pas de responsabilités très lourdes mais qui sont engagés d’une façon ou d’une autre et qui vont discuter sur le fond pour proposer des idées ». Nous espérons d’ailleurs que de nombreux jeunes du Front National de la Jeunesse, mais aussi du Collectif Marianne, Collectif Nouvelle Ecologie, Collectif Audace, Collectif Culture et Collectif Racine y seront invités.

Suite à ceci, un sondage d’Opinion Way datant d’avril 2015, montrant que les jeunes ne seraient pas enthousiastes par le parti de Marine Le Pen. Après une vulgaire attaque du journal, Le Point commence à chiffrer ce que le titre annonce. Analysons ceci point par point :

–         « Avez-vous l’impression que Marine Le Pen apporte de la nouveauté à la vie politique française ? » 57 % des jeunes répondent non»

Cela signifie donc que 43% pensent que oui ? Omission volontaire ? Quelle personnalité politique française dépasse les 43% ? Certainement pas Nicolas Sarkozy ou François Hollande qui pour les français font la même politique : dernier exemple en date, suite à l’affaire Pajol, un sondage indique que pour 76% des sondés, la gestion des questions d’immigration est identique sous Hollande et Sarkozy (enquête Odoxa du 11-12 Juin pour Itélé).

–         « Ils considèrent en majorité que la plupart des domaines politiques, économiques et sociaux évolueraient en mal si Marine Le Pen était élue présidente.»

Ici pas de chiffres ? 50% oui et 50% non ? Nous ne savons pas. On peut noter d’ailleurs qu’une majorité des artisans, des commerçants, de petits patrons votent majoritairement FN, pour des raisons économiques, ce qui permet de dire que ce passage est biaisé. (Environ 30% : L’Opinion 13 avril)

–          « 42 % des Français et des jeunes jugent que l’immigration évoluerait en mal (contre respectivement 41 % et 40 % d’opinions positives chez les jeunes et l’ensemble des Français). »

Divers études, montrent que les français sont d’accords avec les constats et les solutions proposés par le Front National sur l’immigration. (Exemple Ifop ci-dessous)

–         « Pour 37 % des jeunes et 42 % des Français, l’emploi suivrait la même voie (alors que 27 % de jeunes et 21 % de Français pensent le contraire) »

Les politiques UMP et PS depuis 30 ans ont engendré un taux de chômage égal à 5 590 600 chômeurs, selon divers sondages, les chômeurs sont très largement favorable au discours de Marine Le Pen (37% des chômeurs selon un sondage Opinionway pour Le Figaro du 26 mai. L’analyse est donc une nouvelle fois biaisée.

  • « Seule exception : la sécurité. 43 % des jeunes Français et 41 % de l’ensemble de la population se sentiraient plus en sécurité avec la députée européenne aux manettes alors que 36 % de la population et 41 % des jeunes pensent le contraire. » 

Nous voyons ainsi toute la perversion des chiffres, par le journal Le Point qui ne souligne pas que la jeunesse de France vote majoritairement FN, tout comme les chômeurs ou les classes populaires, les patrons de PME et PMI, les artisans, les commerçants… De nombreux sondages le montrent. En effet prenons l’exemple des élections européennes : les moins de 35 ans voteraient à 30 % pour le Front National, soit 5 points de plus que son score moyen à l’échelle nationale, selon Ipsos-Steria. De plus, le Front National de la Jeunesse est le premier parti jeune de France en nombre d’adhérents. On notera aussi l’omission du journal sur le fait que Marine Le Pen est annoncée en tête au premier tour, et même gagnante contre François Hollande avec 52% (Sondage Odoxa).

Malgré les attaques perverses du journal, le Front National de la Jeunesse est au plus prêt des préoccupations des jeunes, sur le chômage, la précarité, la sécurité, le communautarisme, l’immigration… Et ceci la jeunesse de France le sait, faisant du FNJ le premier parti jeune de France, en nombre d’adhérents et dans les urnes.


Note supplémentaire : une analyse « journalistique » en parfaite contradiction avec les derniers sondages dévoilés par Odoxa.

Parti considéré comme le + capable de proposer des solutions efficaces
FN 22%
LR 17%
PS 13%
MoDem 12%
FDG 9%
EELV 9%
UDI 7%
(nsp 11%)
Odoxa
Parti considéré comme le plus proche des préoccupations des Français
FN 23%
FDG 13%
PS 12%
LR 12%
MoDem 11%
EELV 9%
UDI 8%
(nsp 12%)
Odoxa

 

    API Twitter non configurée.