Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Edito du jeudi 21/05/2015 : Traité transatlantique, l’urgence d’un débat ! #NonAuTAFTA

Edito du jeudi 21/05/2015 : Traité transatlantique, l’urgence d’un débat ! #NonAuTAFTA

Edito du jeudi 21/05/2015, par Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse : « Traité transatlantique, l’urgence d’un débat ! #NonAuTAFTA »

Depuis plus de deux ans se négocie dans le dos du Peuple français et des Etats-Nations d’Europe, un traité aux conséquences dévastatrices. Le Traité transatlantique, ou la mise en œuvre d’un marché commun avec les Etats-Unis d’Amérique, enfonce le dernier clou du cercueil de notre souveraineté nationale et populaire.

Ainsi, quelques députés, auxquels la bonne Fortune a accordé quelques instants pour consulter le contenu même du texte TAFTA –évidemment une fois tout stylo, téléphone, et appareil photo délaissés à l’entrée- ont pu témoigner de la mise en œuvre prochaine d’un « avenir » terrifiant. Suppression des barrières douanières et de ses critères environnementaux, sanitaires et sociaux, pouvoir aux multinationales de trainer les Etats, de trainer la France devant des tribunaux internationaux et de les condamner, si ceux-ci souhaitaient protéger leur population de l’arrivée massive sur nos marchés de bœufs aux hormones, de poulets lavés au chlore, de maïs ou autres cultures transgéniques, etc …

Derrière la ratification de ce traité se cache, en réalité, un véritable bouleversement de notre mode de vie. Et pourtant, le système concentre tous ses efforts à ce qu’aucun débat ne puisse émerger en France. Quand avons-nous entendu parler de ce funeste projet sur les plateaux télévisés, dans les tribunes et les éditos de presse, autrement que par l’implication de cadres du Front National-Rassemblement Bleu Marine et de collectifs citoyens ? Jamais ! Comment expliquer le silence des ténors UMPS soumis aux directives de Bruxelles et de l’oncle Sam ? Car comme nous le savons, qui ne dit mot, consent. Quand ce traité sera-t-il définitivement ratifié, et surtout appliqué ? Impossible de le savoir, tant que ce sujet ne sera pas mis sur la table du débat démocratique.

Puisque le système le refuse, nous sommes et serons la force motrice de ce débat en France. La campagne #NonAuTAFTA que nous avons lancée, lundi dernier, avec Marine Le Pen s’inscrit dans cet objectif.

Nous ferons entendre la voix de la jeunesse et de tous celles et ceux qui tiennent à leur sécurité et tranquillité sanitaire, alimentaire, environnementale, sociale et démocratique. Nous serons le porte-voix de cette France qui ne veut voir, demain, dans son assiette, ni du bœuf aux hormones, ni poulet lavé au chrome, ni du maïs transgénique. Nous serons cette tribune populaire qui affirme que le droit des Etats-Nations et des Peuples doit primer sur les intérêts et les vils désirs des multinationales. Nous serons les défenseurs de notre agriculture et de son modèle sain, qui, nous le savons, seraient amenés à disparaître demain, si le traité TAFTA voyait le jour.

Notre santé, notre mode de vie, notre démocratie, nous le disons haut et fort, passeront avant leurs profits !

    API Twitter non configurée.