Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Prime d’activité : l’argent de poche, seul remède contre la précarité ?

Prime d’activité : l’argent de poche, seul remède contre la précarité ?

Communiqué de presse de Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse :

Annoncée dimanche 19 avril par François Hollande, sur le plateau de Canal +, la prime d’activité pourrait entrer en vigueur dès janvier 2016. A première vue, nous pourrions nous réjouir de ce coup de pouce accordé à notre jeunesse. Si seulement celui-ci ne cachait pas une réalité plus grave et plus dure : celle de la précarité généralisée.

En se proposant d’octroyer près de 4 milliards d’euros par an à 5,6 millions d’actifs, le gouvernement n’apporte aucune solution contre la hausse du chômage, la destruction d’emplois en France, et l’instabilité continue. En effet, quand plus de 80% des embauches se font en CDD ou en contrat intérimaire, comment assurer une certaine tranquillité à ceux qui cherchent à conquérir par eux-mêmes leur autonomie, leur logement, leur avenir ? Certainement pas à coups d’argent de poche.

Aux côtés de Marine Le Pen, le Front National de la Jeunesse demande à ce que l’impasse des mesurettes laisse place à une réforme de notre modèle économique, pour permettre, demain, de créer à nouveau de l’emploi en France, de soutenir nos petites et moyennes entreprises, de soulager fiscalement les nouveaux arrivants sur le marché du travail. C’est par la création d’emplois, et la revalorisation du travail que nous permettrons à la jeunesse de France de ne plus jamais avoir peur du lendemain.

    API Twitter non configurée.