Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Le FNJ Paris s’oppose au démantèlement des CIO départementaux

10881606 1760763324148303 6146315339419803686 N

Le FNJ Paris s’oppose au démantèlement des CIO départementaux

Communiqué de Presse de Manon de Saint-Just, Secrétaire départementale du FNJ de Paris (75) : 

Anne Hidalgo a informé le rectorat de Paris de la fin de la prise en charge du financement du fonctionnement administratif des Centres d’Information et d’Orientation départementaux parisiens. Ces centres ont pour objet, dès le plus jeune âge, de prendre en charge les élèves en grande difficulté scolaire ou tout simplement hésitants quant à leur avenir et de les conseiller dans le choix des filières d’étude les mieux adaptées à leurs capacités. Ils sont un maillon essentiel de la lutte contre l’échec scolaire et d’une orientation choisie et non subie.

Toujours à la recherche d’économies pour combler sa gestion défaillante du budget parisien, la mairie de  Paris compte ainsi économiser un total de 46 000 euros par an, soit 4181 euros pour chacun des 11 centres de la capitale. Une somme dérisoire au regard des 75 millions d’euros alloués cette année au budget participatif. A moins que l’on considère qu’il est plus important de végétaliser un mur que de permettre aux jeunes parisiens de trouver la juste voie pour leur avenir professionnel.

Le FNJ de Paris dénonce ce désengagement irresponsable. C’est le sacrifice de toute une génération de parisiens qui vient d’être décidé arbitrairement par Anne Hidalgo. C’est l’instauration de fait d’une société à deux vitesses, où les plus fortunés pourront s’offrir un coaching privé et où la majorité devra se contenter de subir son sort ou d’accéder à un service d’orientation amoindri et débordé. Le FNJ Paris exige le rétablissement immédiat du financement des CIO par la municipalité pour garantir l’égalité des chances de tous les jeunes parisiens et l’avenir de la France.

    API Twitter non configurée.