Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Austérité : NON à l’obtention du permis de conduire sans l’examen d’un professionnel !

Austérité : NON à l’obtention du permis de conduire sans l’examen d’un professionnel !

Communiqué de Cédric PELÉ, Secrétaire Départemental du FNJ Loir-et-Cher.

Impensable mais vrai : Sous l’impulsion de la réforme demandée par Manuel Valls et menée par Emmanuel Macron, l’Assemblée Nationale aurait présenté une mesure permettant à des facteurs (agents publics ou contractuels) de remplacer les examinateurs du permis de conduire pour pallier l’incapacité de l’Etat à les former. Ceci constitue une véritable aberration pour les professionnels de l’enseignement de la conduite qui voient leur profession se paupériser au détriment de la qualité exigée aujourd’hui en matière de sécurité routière. Prétextant les longs délais d’obtention du fameux sésame, le Premier Ministre veut aussi imposer la possibilité d’être évalué à distance, sans contact avec un professionnel. Sans préjuger des capacités des agents de La Poste, il faut préciser que la sécurité des jeunes est déjà fortement engagée, puisque 80% des apprentis conducteurs ont entre 16 et 25 ans, tout en sachant que les 18-24 ans (9% de la population en France) représentent un cinquième des victimes de la route.

Le Front National de la Jeunesse du Loir-et-Cher a toujours dénoncé les manquements de l’Etat en la matière : afin d’encadrer les 1,5 millions de candidats au permis de conduire chaque année, il n’y a pas d’autre solution que de former davantage d’inspecteurs, qui sont avant tout des spécialistes. Pour réduire les risques en terme de sécurité, il faudra aussi sensibiliser davantage les collégiens et lycéens en les familiarisant aux bonnes pratiques élémentaires de la conduite au sein des établissements avec l’intervention de professionnels du secteur (policiers, gendarmes, pompiers, inspecteurs, moniteurs…) à travers la signature de conventions publiques écoles de conduite/lycées par exemple pour que ceci fasse l’objet d’un enseignement théorique civique et préventif de base intégré aux référentiels scolaires notamment pour l’obtention du Baccalauréat.

Enfin, Marine le Pen a proposé que la formation des jeunes à la conduite puisse s’effectuer gratuitement au sein d’un service à la nation militaire et obligatoire.

    API Twitter non configurée.