Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Voeux du Front National de la Jeunesse pour l’année 2015

Fnjlogo

Voeux du Front National de la Jeunesse pour l’année 2015

Voeux du FNJ pour l’année 2015, présentés par Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse :

Chers amis,

Aujourd’hui s’achève l’année 2014.

Une année, nous pouvons le dire, plus que bénéfique pour notre mouvement, le Front National, et pour la grande famille des amoureux de la France. Chaque jour, chaque mois, à travers les trois élections qui ont rythmé cette année politique, nos idées n’ont eu de cesse de progresser dans l’esprit d’un nombre de plus en plus important de Français. Chaque jour, des centaines et des milliers de compatriotes de toutes générations confondues nous ont rejoins, ont adhéré à notre projet pour la France, à sa souveraineté, sa liberté, son identité.

Fort de l’arrivée de centaines de jeunes dans des conseils municipaux aux quatre coins du territoire national, fort de l’élection de deux jeunes maires de moins de trente ans, fort encore de l’entrée du plus jeune sénateur, David Rachline, au sein du Palais du Luxembourg, le Front national de la Jeunesse avance uni, d’un pas assuré vers une nouvelle année d’élections, de campagnes, et souhaitons-le de très prochaines victoires.

Nous l’affirmons haut et fort, et en assumons toutes les responsabilités : à l’issue de cette année 2014, nous sommes bel et bien le premier mouvement jeune de France. N’en déplaise aux ténors vieillissants de la caste UMPS et à leurs idées dépassées. La Jeunesse est belle, rebelle et ne compte pas rester muette face au saccage de la France orchestré par le gouvernement de François Hollande et son frère siamois, l’UMP, tous deux soumis au diktat de Bruxelles.

Nous le savons : les maux sont grands, et les réponses du gouvernement si faibles … Le chômage de masse ne se règle pas à coups d’emplois dits « d’avenir ». Le laxisme généralisé d’Etat accroît l’ensauvagement de notre Nation, et l’insécurité barbare que nous subissons au quotidien. Le détricotage de notre modèle territorial nous éloigne que davantage des centres de pouvoir et de décisions. L’austérité à tout-va n’entraîne que précarité et pauvreté pour une jeunesse pourtant ambitieuse, audacieuse et méritante. L’islamisme assassin et la tentation mondialiste ne se tairont sans le regain d’une fierté française, et d’une conscience d’appartenir à un projet commun, citoyen et donc national.

Parce que nous savons qu’il est grand temps de mettre un terme à cette politique francophobe, menée depuis plus de quarante ans, nous ferons de 2015, l’année du retour de la Jeunesse, de la République, de la France !

Sur chaque sujet, chaque problématique, nous sommes et serons présents. En première ligne nous défendrons la jeunesse de France face aux politiques austéritaires, ultralibérales et mondialistes de l’UMPS. Par notre mobilisation militante, sur le terrain, comme sur les réseaux sociaux, nous sommes et serons le premier rempart à l’abandon, et à l’abstention. En 2015, poursuivons et entraînons plus loin encore la dynamique électorale et militante de notre mouvement.

Faisons de 2015, une année bleu marine !

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne et heureuse année 2015 !

Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse

    API Twitter non configurée.