Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Loi Macron et uniformisation européenne : vers une justice à l’américaine ?!

Loi Macron et uniformisation européenne : vers une justice à l’américaine ?!

7218890-11081361

Communiqué de David Berton, Adjoint à la Direction Nationale du FNJ, Coordinateur des départements de Rhône-Alpes et Secrétaire Départemental du FNJ de Savoie

Aujourd’hui, en ce mercredi 10 décembre, le conseil national des barreaux (CNB) manifeste place de la République pour dénoncer la loi Macron : 50 000 manifestants sont attendus.

Je porte ici la voix des provinciaux et des oubliés de la loi Macron :
-Cette loi aura pour conséquence directe, de participer à la centralisation dans les capitales régionales et à la concentration des infrastructures dans les métropoles. Nos provinces sont une fois de plus abandonné au profit exclusif de quelque grands centres urbains. Les conséquences directes sont notamment le « désert juridique » causé par la suppression du mécanisme de postulation territoriale ;
-Une ouverture des cabinets aux capitaux extérieurs et un nouveau statut de l’avocat en entreprise digne d’une justice aux ordres du pouvoir économique. Le Ministre de l’économie, semble faire fi de la déontologie et de l’indépendance de la justice ;
-Des impératifs économiques comme unique cadre d’une justice nationale : le pouvoir ploutocratique dans toute sa splendeur est dignement servi par le Ministre Emmanuel Macron ;
-L’uniformisation des États par l’Union Européenne, et le retour de la directive Bolkestein sous une autre forme. Cet État européen, copie des Etats-Unis d’Amérique, dissout les diversités nationales au profit d’un modèle désincarné, métisseur et libre échangiste.

Au Front National de la jeunesse, nous ne pouvons accepter une réforme s’attaquant à tous les principes d’une justice indépendante et équitablement répartie sur tout le territoire. Nous apportons notre soutien aux manifestants du conseil national des barreaux. Avec Marine Le Pen, nous défendons une réforme de la justice, qui ne répondra pas aux injonctions européennes ou aux cures d’austérités ultralibérales, mais uniquement aux principes fondamentaux d’une justice équitable

    API Twitter non configurée.