Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Réaction au départ du djihadiste, Mr. Dos Santos

Réaction au départ du djihadiste, Mr. Dos Santos

Communiqué de Gilles Parmentier, Secrétaire départemental du FNJ 94

Ce mercredi 19 novembre 2014, il semblerait que le deuxième djihadiste « français », ayant participé aux massacres de l’Etat Islamique diffusés dimanche dernier, soit M. Dos Santos originaire de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), âgé d’à peine 22 ans.
Si l’identification en cours est certifiée, cela montre une fois de plus l’échec très grave des politiques menées par l’UMPS, et aussi par le parti communiste -puisque la ville de Champigny est dirigée par les socialo-communistes depuis 1945- en termes d’immigration, de vivre-ensemble, de sécurité et de souveraineté nationale.

L’Islam n’est pas né dans les prairies normandes, il a été importé par une immigration excessive. L’UMPS a abandonné l’assimilation républicaine au profit du communautarisme source de la montée des tensions dans la société autrefois homogène française. De plus, les gouvernements ont laissé se propager, avec laxisme et même parfois complaisance, un islamisme radical qui aujourd’hui a pour résultats que plus de 1 000 français sont partis faire le djihad en Syrie et en Irak.

Le Front National demande au gouvernement, au nom de la sécurité de nos concitoyens mais aussi pour la paix dans le monde, de prendre les mesures nécessaires dans le respect des libertés fondamentales pour combattre l’islamisme radical. Déchéance de la nationalité (si double nationalité soit), expulsion des imams radicaux, maîtrise de nos frontières et donner les moyens à la justice et aux policiers de lutter contre ces barbares, voilà quelques propositions pour gagner ce combat.

    API Twitter non configurée.