Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Edito du vendredi 24/10/2014 : INCROYABLE, MAIS VRAI ! Les jeunes socialistes s’opposent au traité TAFTA

Edito du vendredi 24/10/2014 : INCROYABLE, MAIS VRAI ! Les jeunes socialistes s’opposent au traité TAFTA

Edito du vendredi 24/10/2014

Mobilisés « pour interpeller [les Français] sur le traité transatlantique et ses menaces pour notre démocratie, nos droits sociaux et l’écologie » ; un traité négocié dans « l’opacité la plus totale, sous la pression des lobbies et des multinationales »1.

Aussi surprenant que cela puisse l’être, ces mots ne sont pas ceux de notre Présidente, Marine Le Pen, ni d’un membre du Front National. Tout aussi surprenant que cela puisse l’être, figurez-vous, chers amis, que ces mots et cette soi-disant critique et opposition au traité TAFTA sont ceux du MJS (Mouvement des Jeunes Socialistes), la branche « jeune » du PS. A ceux qui en doutaient encore : ils se fichent littéralement de nos ******* !

Qui ont laissé se négocier, dans une opacité pleine et entière, un traité dont le contenu et l’avancée des négociations ne pouvaient être consultés qu’au sein d’une ambassade américaine, si ce n’est le PS et ses cadres-dirigeants ?

Qui ont refusé de lancer en France un grand débat national autour du traité transatlantique et des conséquences de sa mise en œuvre, si ce n’est le PS et ses cadres-dirigeants ?

Qui vont permettre demain, en ratifiant ce même traité, la mise à mort de notre agriculture qui ne pourra survivre dans un marché commun avec les États-Unis, qui ne respectent ni nos normes sociales, ni nos normes environnementales, ni nos normes sanitaires, si ce n’est le PS et ses cadres-dirigeants ?

Qui, au contraire, se sont consacrés tout au long de la campagne européenne -notamment-, à alerter chaque citoyen des effets dévastateurs du traité TAFTA, si ce n’est Marine Le Pen et le Front National ?

Qui, au contraire, ont dénoncé un traité qui permettra, demain, aux multinationales de traduire en justice les États-Nations qui, pour défendre et protéger les intérêts des peuples, s’opposeront aux intérêts financiers de ces grands groupes, si ce n’est Marine Le Pen et le Front National ?

Qui, enfin, se sont toujours opposés depuis le début des négociations à un traité qui ne fera que de désarmer davantage la France plongée au cœur d’une mondialisation sauvage, si ce n’est Marine Le Pen et le Front National ?

Le retournement de veste des jeunes socialistes, en réalité, permet de mettre à nu un objectif et une visée purement électoralistes. En s’opposant, à la dernière minute, au traité TAFTA, que leurs aînés et responsables défendent pourtant, le MJS espère ainsi rassurer partiellement un électorat qui s’est depuis longtemps éloigné de la sacro-sainte démocratie-libérale prônée par le gouvernement de François Hollande et de Manuel Valls.

Personne n’est dupe. Notre clairvoyance, et surtout notre cohérence, une fois encore, l’emporteront.

Toutefois, puisqu’il faut choisir entre les rires et les larmes, « félicitons » ces jeunes socialistes d’avoir enfin ouvert les yeux sur le traité transatlantique et souhaitons leur d’en faire de même concernant l’Union européenne, la monnaie unique, ou encore l’immigration de masse.

1Communiqué de presse du MJS : « Samedi 11 octobre : les Jeunes Socialistes dans la rue contre TAFTA », du vendredi 10 octobre 2014 – http://www.jeunes-socialistes.fr/2014/10/samedi-11-octobre-les-jeunes-socialistes-dans-la-rue-contre-tafta/

    API Twitter non configurée.