Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Retour de Nicolas à Toulouse : les jeunes avec Marine lui disent «Merci» !

Lesjeunesavecmarine Mercinicolas 01

Retour de Nicolas à Toulouse : les jeunes avec Marine lui disent «Merci» !

Dans le cadre de sa campagne pour la présidence de l’UMP, Nicolas était en meeting à Toulouse ce mercredi soir. L’occasion pour les jeunes avec Marine de lui dire ironiquement «Merci Nicolas».

Merci d’abord pour la dette : De toute l’histoire de la Ve République, Nicolas fut le champion de la dette française avec plus de 600 milliards en cinq ans !

Merci aussi pour le laxisme d’Etat : Les réformes Dati, menées durant le mandat de Nicolas n’ont fait qu’ouvrir la voie aux réformes Taubira, au laxisme et à l’angélisme généralisé !

Merci également pour l’immigration : En laissant entrer chaque année plus de 200 000 immigrés sur notre territoire, Nicolas a soumis la France à une immigration massive dont elle ne peut plus supporter le poids ! La France aura accueilli près d’un million d’étrangers supplémentaires en un mandat : Où les loger ? Quel travail leur offrir ? Comment les soigner ? Dans un pays qui souffre et qui ne peut plus accueillir toute la misère du monde …

Merci ensuite pour le chômage : En refusant la mise en place d’un protectionnisme intelligent, Nicolas a contribué à l’effondrement de l’industrie française et ainsi de nos emplois. En 2012, la France compta 500 000 chômeurs de plus qu’en 2007.

Merci enfin pour Schengen : Promis en 2007, le renforcement de Schengen ne fut jamais à l’ordre du jour !

Pour tout cela et pour sanctionner cet ancien Président qui excelle dans l’art de mentir aux Français, les jeunes hauts-garonnais avec Marine ont déployés une banderole «L’UMPS nuit gravement à la France : le seul vote utile c’est le Front National» devant la salle Jean Mermoz au moment de l’arrivée de quelques centaines de personnes, venues assister aux comédies de Nicolas.

lesjeunesavecmarine-mercinicolas-02

 
Et puis, en guise de remerciements, les jeunes frontistes ont distribués pas moins de 800 tracts, dénonçant ainsi le bilan catastrophique de Nicolas.

    API Twitter non configurée.