Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Prévisions budgétaires : Sapin dans la soumission absolue

Prévisions budgétaires : Sapin dans la soumission absolue

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-président du Front National

Alors que la politique économique du gouvernement est en échec total et fait des ravages dans la société, Monsieur Sapin, ministre des Finances, va de plus en plus loin dans la soumission à Bruxelles et multiplie les gages à la Commission européenne et Berlin.

En maintenant ses objectifs aveugles de 21 milliards d’euros d’économies en 2015, le ministre des Finances relance la cure d’austérité terrible qui est imposée aux Français dans le seul but de complaire à ses maîtres bruxellois et allemands. Les effets catastrophiques de cette politique sont pourtant sous ses yeux : outre l’explosion du chômage, les objectifs officiels du gouvernement en matière de croissance, de dette et de déficit sont mois après mois repoussés. Malgré cette austérité, le déficit public en 2014 sera ainsi plus lourd qu’en 2013 (4,4% contre 4,2%) ; les prévisions de croissance sont en forte baisse (0,4% contre 1% initialement prévu), et les recettes fiscales se sont déjà affaissées de 6,3 milliards d’euros.

Par idéologie, l’UMPS est donc prête à sacrifier l’emploi, l’industrie et l’ensemble du tissu économique français sur l’autel de l’austérité pour satisfaire aux dogmes fous de l’Union européenne, sous l’œil des grands prêtres de la Commission et de l’Allemagne.

Il est temps de mettre un terme à cette politique fanatique de l’austérité et de l’euro cher. Aucun objectif de finance publique n’est atteint, ou même en passe d’être atteint. Pendant ce temps ce sont les Français qui trinquent : augmentation du chômage, augmentation des impôts, baisse du pouvoir d’achat.

La France doit retrouver le chemin d’une politique économique indépendante et conforme à ses intérêts : retrouver une monnaie nationale adaptée à son économie, retrouver la maîtrise de son budget, mettre en place un protectionnisme intelligent à nos frontières et pratiquer une politique de patriotisme économique dans le cadre de l’Etat stratège. Ce sont à ces conditions seulement que l’activité repartira et que la France sera en situation de rétablir l’équilibre de ses finances publiques.

    API Twitter non configurée.