Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Moscovici à la Commission européenne : zéro enjeu pour une France soumise à l’Allemagne

Moscovici à la Commission européenne : zéro enjeu pour une France soumise à l’Allemagne

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National

La future nomination de Monsieur Moscovici, désormais candidat officiel de la France à un poste de Commissaire européen, revêt un enjeu absolument nul tant tous les candidats potentiels sont interchangeables sur le fond.

Qu’on nomme à ce poste un UMP, un PS ou même une chèvre, les politiques appelées à être mises en œuvre seront de toute façon contraires aux intérêts de la France et des Français.

Cette affaire est cependant révélatrice de la soumission permanente de la France à ses maîtres européens. Elle témoigne du rapport de force lamentable qui existe entre la France affaiblie de l’UMPS et l’Allemagne consciente de ses intérêts de Mme Merkel.

Cela est si vrai que Monsieur Moscovoci multiplie les efforts depuis plusieurs semaines en vue de se faire adouber par les Allemands, qu’il sait rétifs à sa candidature au poste de Commissaire chargé des affaires économiques. Pour sa défense, il s’est pourtant montré un exécutant docile de l’austérité et des diktats imposés par Bruxelles et Berlin du temps de son ministère…

Cette nomination d’intérêt zéro offre donc le triste spectacle d’une France abaissée et humiliée, contrainte de s’agenouiller pour un poste dérisoire de gardien en chef de la prison européenne.

Le Front National entend au contraire redonner à la France la pleine jouissance de sa liberté, par une souveraineté retrouvée dans l’ensemble des domaines de sa politique. Nous rappelons ainsi notre volonté d’organiser au plus vite un référendum en vue de sortir la France de l’Union européenne.

    API Twitter non configurée.