Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Suppression des bourses au mérite : le PS offre le concept de « précarité pour tous » à la jeunesse de France !

Suppression des bourses au mérite : le PS offre le concept de « précarité pour tous » à la jeunesse de France !

julien_leonardelli_B
Communiqué de presse de Julien Leonardelli, secrétaire départemental du Front National de la Haute-Garonne

Non content de n’offrir aux jeunes universitaires Français, qu’un concept de « précarité pour tous », notamment par l’augmentation constante des frais d’inscription, le PS s’enfonce et s’entête encore et toujours sur la voie de l’injustice et de la régression sociale.

Démontré par les ambitions scandaleuses de Geneviève Fioraso, secrétaire d’État à l’enseignement supérieur, pour qui la suppression des bourses au mérite semble être « une priorité du gouvernement en faveur de la jeunesse ».

Le Front National de la Haute-Garonne que je représente, déplore de voir disparaître ce qui jusqu’à présent, permettait de récompenser le mérite des bacheliers ayant décroché la mention « très bien », face à la sélection par l’argent qui perdure dans l’enseignement supérieur.

S’il est important de venir en aide aux étudiants en difficultés financières par l’attribution de bourses classiques, il est aussi primordial de valoriser le mérite de ceux qui obtiennent des résultats concrets. Il est urgent de mettre fin au nivellement par le bas qui transforme nos universités en véritables usines à chômeurs !

Les responsables de la classe politique, représentent la France, mais ils ne doivent en aucun cas perdre de vue que la jeunesse consciencieuse, rebelle, libre et de plus en plus patriote, constitue l’avenir de notre Nation.

Dans ce contexte, le Front National de la Haute-Garonne rappelle ses propositions en la matière :

Développer le principe d’une sélection au mérite.
Un contrôle plus juste, mais aussi plus restrictif parfois dans la distribution des bourses, afin que l’assiduité et le mérite complètent l’unique critère social.
Revaloriser les filières professionnelles en amont, de manière à désengorger les universités qui sont saturées et fabriquent des étudiants destinés au chômage.
Application du principe de priorité nationale dans l’accès au logement étudiant.

    API Twitter non configurée.