Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

« Etudier ou se loger : faut-il vraiment faire le choix ? »

« Etudier ou se loger : faut-il vraiment faire le choix ? »

Communiqué de Gaëtan Dussausaye, secrétaire départemental du Front National de la Jeunesse (FNJ) de Paris

Selon Le Guide du logement étudiant, par Century 21 (édition 2014-2015), un étudiant paierait en moyenne 723 € mensuels de loyer pour se loger à Paris – soit près du double du loyer mensuel moyen de Grenoble (d’environ 340 €). Ce prix peut même, parfois, atteindre les 1500 € pour un logement de 40m² dans le cinquième arrondissement de Paris, près de la Sorbonne.

De plus, face à ces prix excessifs, les offres de logement faites par le CROUS de Paris restent beaucoup trop insuffisantes face à l’ampleur de la demande. Ainsi, selon une étude de l’Institut d’aménagement et d’urbanisme en Île-de-France, « le CROUS de Paris ne dispose que de 1,2 places pour 100 demandes ».
Nombreux sont, alors, les étudiants forcés de travailler plusieurs heures chaque semaine pour être en mesure de vivre et de se loger à Paris. Mais nous le savons, de cette situation découle un risque à la non-validation de l’année en cours, beaucoup plus important que pour les autres étudiants.

Ainsi, cet amateurisme de la municipalité d’Anne Hidalgo, en matière de politique de logement, contribue à fermer les portes de la capitale à un grand nombre de jeunes étudiants studieux, talentueux, mais sans revenu ou moyens leur permettant de résider à proximité de leur école, ou de leur université. En ce sens Anne Hidalgo participe, elle aussi, à faire de l’argent une condition à l’entrée dans les écoles et les universités parisiennes, à l’insu du mérite, seul véritable fondement de l’égalité républicaine.

Le maire de Paris doit, dès à présent, mettre en place une politique de logement en faveur des jeunes étudiants, en développant les capacités d’accueil des résidences universitaires, en priorisant une part de logements sociaux pour les étudiants, et en encourageant la construction de résidences intergénérationnelles.

    API Twitter non configurée.