Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Réaction à la hausse du chômage en décembre 2013

Réaction à la hausse du chômage en décembre 2013

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National
L’augmentation du chômage en décembre 2013 (+10 200 pour la seule catégorie A) met donc fin à ce sketch grossier, rejoué tous les mois depuis un an, d’une hypothétique inversion de la courbe du chômage.

Tant que la politique économique de la France restera la même, c’est à dire l’eurostérité couplée à un ultra-libéralisme débridé, ni la croissance ni le chômage ne s’amélioreront.

2013 aura été l’année d’un carton rouge à tous les fanatiques de l’Union européenne et de ses dogmes, à l’UMP et au PS, dont la politique aura cette année encore jeté des centaines de milliers de Français supplémentaires dans le cercle vicieux de l’inactivité et du chômage.

Tous les paravents statistiques, toutes les rustines coûteuses que sont notamment les emplois aidés, n’auront pas suffi à masquer cette terrible réalité.

On ne crée pas d’emplois sans croissance. Et l’on n’aura jamais de croissance, quoiqu’en dise l’UMPS, si l’on accepte pas une nouvelle voie économique : protections aux frontières, fin de la monnaie unique, patriotisme économique, fiscalité plus juste et plus efficace.

Enfin, cette augmentation rappellera au Président de la République qu’il n’a pas été élu pour amuser son monde de polémiques stériles ou de sujets de diversion, mais pour s’occuper des vrais problèmes des Français.

    API Twitter non configurée.