Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

La France est-elle toujours le pays des libertés ?

Véronique Fornilli

La France est-elle toujours le pays des libertés ?

par Véronique Fornilli
Secrétaire départemental du FNJ de Seine et Marne

La France est déjà le troisième pays le plus condamné par la Cour européenne de Justice pour atteintes à la liberté d’expression et cela ne risque pas de s’arranger au vu des dernières actions du gouvernement.

Bien au delà de l’affaire Dieudonnée, c’est la liberté d’expression qui est remise en cause.
Les atteinte à la liberté d’expression bien sur mais aussi à la liberté sur internet (loi de programmation militaire, rapport Lescure), à la liberté de manifester (répression violentes lors des MPT, arrestation préventives arbitraire de militants FN lors du 11 novembre), la liberté de la presse se multiplient chaque jour.

En 1789, la déclaration des droits de l’homme et du citoyen rappelle dans son premier article la primauté de la liberté : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. »
Mais aujourd’hui, le gouvernement socialiste poursuit ce qu’avait entamé l’UMP: détisser maille par maille ce qui faisait de la France le pays des libertés.

La Nation française avait déjà vu disparaître sa liberté de contrôler ses frontière, de réguler sa monnaie et de valider son budget. Dans le même temps des droits fondamentaux comme celui à la sécurité, première des libertés, s’étiolent. Et que dire de la liberté de pensée dans une société ou les dogmes de l’européisme et de l’ultra libéralisme sont érigés en axiomes indiscutables et que la propagande LGBT s’insinue partout et notamment dans les écoles de nos enfants?

Il serait grand temps que nos dirigeants se souviennent que la Marseillaise, notre hymne national comporte bien plus qu’un seul couplet. Et qu’ils méditent ces quelques lignes issues du couplet VI:
« Liberté ! Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs !  »

Parce que nous sommes tous des « enfants de la patrie », défendons, avec Marine Le Pen et le Front National qui seuls dénoncent le dramatique recul des libertés en France, ce fondement de notre Nation et de notre République

    API Twitter non configurée.