Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Édito du FNJ (28/11/13) : Le réveil Français

Jujul

Édito du FNJ (28/11/13) : Le réveil Français

jujul

Cette semaine, un nouveau sondage a fait sauter au plafond toutes les salles de rédaction des grands médias : 42% des Français pourraient voter FN aux prochaines élections. Il faut dire que les salles de rédaction commencent à avoir plusieurs trous au plafond depuis déjà pas mal de temps, tant les sondages montrent régulièrement la percée du FN et de Marine Le Pen dans l’opinion. Mais que se passe-t-il nom d’une pipe en bois ?  Pourtant, ils font tout pour l’empêcher ! Et aller qu’ils parlent pendant trois jours de commentaires Facebook (un réel danger pour la démocratie comme vous pouvez l’imaginer…), et aller qu’ils montent même des affaires bidons comme l’affaire Arnaud Cléré, pauvre militant UMP parti faire un tour au FN et revenant la queue entre les jambes à l’UMP, arguant qu’il avait vu des horreurs parmi les militants du Front National ! Sans aucune investigation, sans aucun recul, les médias ont repris ses déclarations en boucle sans prendre en considération une seconde que tout ceci pouvait être une grotesque manipulation de l’UMP, laquelle fut démontrée par les messages que ce même Arnaud Cléré envoyait au responsable départemental du FN, lui disant avec enthousiasme quel bonheur c’était pour lui de participer à nos réunions.

Décidemment, à l’UMP comme au PS, de Libération au Monde, on se dit que faire la une sur des prétendus dérapages du FN tous les jours ne suffira pas à endiguer sa progression, laquelle est rendue tous les jours plus indispensable à la sortie de notre pays de la crise tous azimuts qu’il connait. Pauvre d’eux ! Que vont-ils inventer pour la suite ? Allez, soyons amènes avec eux : proposons leur de supposer demain que Marine Le Pen dévore des petits enfants le soir chez elle, que Florian Philippot torture des petits chats et que Louis Aliot digère tranquillement à l’apéro des bébés de deux mois. Allez ! Qu’ils aillent au bout de ce qu’ils ont envie de faire croire ! Qu’ils disent clairement qu’en réalité au FN nous ne voulons que destructions, guerres et misère ! Après tout, comme disait La Fontaine, qui vole un œuf vole un bœuf, alors qui ment un peu peut mentir beaucoup…

Dans ce sondage, le prurit le plus urticant pour eux fut celui sur les jeunes : 55% d’entre eux pourraient voter FN. Catastrophe ! La jeunesse ne devait-elle pas être la catégorie la plus béate vis-à-vis de la mondialisation ? Eh bien non chers amis ! La jeunesse française, elle n’a plus de travail et connait avec acuité la précarité, l’insécurité et la vacuité identitaire. La jeunesse française, elle a comprit que cette situation ne tombait pas du ciel mais venait directement des choix politiques pris tant par la gauche que par la droite depuis bientôt quarante ans. La jeunesse française, elle en a marre des idéaux libéraux-gauchos qu’on lui susurre depuis des années. La jeunesse française, elle se réveille et veut du patriotisme. C’est pourquoi elle veut désormais voter FN. C’est pourquoi elle est aujourd’hui avec Marine.

Et cette jeunesse réfléchit en plus ! Elle organisait mercredi au forum FNJ à Paris une conférence sur l’histoire et les conséquences de la fameuse Loi de 73 qui a obligé la France à emprunter non plus à sa banque centrale mais aux banques privées. Je vous parle de cela car d’après ce que nous avons appris, il est évident que si les Français savaient comment le mécanisme de la dette fonctionnait, il y aurait sans doute une révolution dans la semaine. Il est hallucinant de constater à quel point les peuples sont aujourd’hui tenus et rackettés par les le système financier mondial sans même le savoir, et que ceci a toutes les conséquences que l’on sait : augmentation d’impôts, plans d’austérité, chômage, etc. Encore une fois, le seul parti qui propose de revenir sur cette Loi pour rendre la totale souveraineté au peuple de France est le Front National.

Que les Français y réfléchissent sérieusement ! Ils payent chaque année près de 50 milliards d’euros d’intérêts sur la dette à la finance mondiale, ce qui constitue le deuxième budget de l’Etat, et chaque année les intérêts se font plus durs à supporter. Ceci a comme conséquences l’asphyxie de notre économie et la hausse drastique des prélèvements obligatoires, qui font que tant de familles appréhendent les fins de mois avec la boule au ventre, et parfois même pire. Va-t-on continuer comme cela longtemps ? Ou va-t-on, enfin, à l’image de la jeunesse, se réveiller complètement ?

Par Julien Rochedy, Directeur National du FNJ. 

    API Twitter non configurée.