Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Salle de shoot : l’hypocrisie de l’UMP de Paris à son comble !

179112 4087056985175 2136915772 N

Salle de shoot : l’hypocrisie de l’UMP de Paris à son comble !

179112_4087056985175_2136915772_n

Communiqué de Gaëtan Dussausaye, secrétaire départemental du FNJ – Paris

Hier, le Conseil d’Etat a déclaré recevable la plainte déposée par une association contre l’ouverture d’une salle de shoot sur le boulevard de la Chapelle dans le Xe arrondissement. Nous ne pouvons que nous réjouir de cette décision, qui, pour la première fois, depuis le début du non-débat entre la municipalité et les habitants du Xe arrondissement, va dans l’intérêt des citoyens, des familles, et des jeunes de Paris.

Toutefois, à l’annonce de cette victoire contre la salle de shoot, Philippe Goujon, président de la fédération UMP de Paris, s’est aussitôt précipité sur l’affaire dans des fins exclusivement stratégiques et électorales. Ce matin, Le Parisien titre : « L’UMP se félicite de la « première victoire » contre la salle de shoot ».

Pourtant cette victoire est uniquement celle des citoyens. Ces citoyens, qui, jour après jour, ont courageusement lutté contre une municipalité, sourde et aveugle, contre l’amateurisme en matière de santé et de prévention, du couple infernal Delanoë/Hidalgo, contre la décadence de notre société, précipitée par les ténors de l’UMPS.

Non, Monsieur Goujon, ni vous, ni l’UMP, ne recevront les mérites de cette réussite. Nous n’avons jamais entendu d’élus de l’UMP défendre publiquement la cause des habitants du quartier de la Chapelle. Nous n’avons jamais vu de militants UMP distribuer des tracts contre l’ouverture de cette salle de consommation de drogues. Nous ne connaissons pas, non plus, la position sur ce sujet de votre candidate à la Mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet.

Ainsi, nous tenons, nous, jeunes sympathisants, adhérents et militants du Front National de la Jeunesse (FNJ) de Paris, à féliciter les citoyens parisiens pour cette première victoire contre la salle de shoot, et à les encourager dans leur noble combat. Nous espérons que la justice française saura entendre et comprendre leurs nombreux appels, dans l’intérêt seul des habitants, et tout particulièrement des jeunes. L’effondrement du système scolaire, la hausse du chômage et de la précarité, la peur de se retrouver un jour à la rue, l’explosion des incivilités, poussent un peu plus chaque jour, les jeunes Français à se réfugier dans ces « paradis artificiels ». La Jeunesse de France doit être soutenue !

    API Twitter non configurée.