Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Touite #101 : Ce que révèlent les propos de Barroso

Banniere 01

Touite #101 : Ce que révèlent les propos de Barroso

Banniere_01

Il fallait oser la faire ! Qualifier un gouvernement socialiste de réactionnaire au motif que ses membres tentent de masquer la trahison que constitue la négociation anti-démocratique du grand marché transatlantique, en voulant sauvegarder l’exception culturelle Française. Et pourtant, José-Manuel Barroso, président de la Commission européenne, l’a fait.

Une scène de théâtre qui livre pourtant de nombreux enseignements. Tout d’abord l’arrogance des élites non-élues dont M. Barroso est le digne représentant et qui prétend imposer sa vision de l’Europe et du Monde indifférenciés aux nations. Ensuite, l’arnaque d’un gouvernement qui tente de faire oublier son soutien à un projet destructeur qui nous conduira vers ce que Marine Le Pen a désigné comme un OTAN économique. Enfin, l’aversion de la Commission européenne, et donc de l’UE, pour toute forme de protectionnisme puisque — n’en déplaise aux artistes bobos —, l’exception culturelle en est une forme.

Cette affaire révèle donc au grand jour les rapports de force et la vision du Monde entre ceux qui nous dirigent et ceux qui prétendent nous diriger. Pendant qu’Hollande et le PS gesticulent, les décideurs de l’UE et des lobbies finalisent un projet qui favorisera l’émergence de cartels et d’oligarchies toujours plus puissants et imposant la prééminence de l’économique sur le politique.

    API Twitter non configurée.