Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Le FNJ pense aux jeunes Espagnols, dont la moitié est au chômage.

Le FNJ pense aux jeunes Espagnols, dont la moitié est au chômage.

_MG_6286

Communiqué de presse de Julien Rochedy, Directeur national du FNJ.

Les chiffres du chômage du premier semestre 2013 en Espagne viennent de tomber. Ils dressent le portrait d’une nation européenne qui sombre dans une crise majeure. Plus de six millions de chômeurs et une croissance en berne. Le pire étant que la moitié de la jeunesse est sans emploi, et que les prévisions pour les mois et les années à venir sont terriblement inquiétantes.

Nous savons que cette crise qui dure et s’amplifie en Espagne est la conséquence directe des plans d’austérité imposés par la commission européenne. S’ajoutant, sans doute, à une mauvaise gestion du pays par ses dirigeants depuis vingt ans et le boulet que constitue l’euro pour une économie largement touristique, ces plans d’austérité ont étouffé la quatrième puissance européenne.

Nous rappelons que François Hollande, dans la lignée de Nicolas Sarkozy, impose également à la France une politique de rigueur qui nous mènera vers la même catastrophe économique.

Nous pensons donc avec fraternité à tous ces jeunes Espagnols qui ont à subir, comme nous, les erreurs de leurs ainés. Nous les encourageons à être des patriotes et à refuser les diktats de l’Union Européenne. Ensemble, nous pourrons construire une autre Europe, celle des Nations et des peuples, plutôt que celle des technocrates et des banques.

    API Twitter non configurée.