Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

La ville de Paris, soumise aux pickpockets : un fait inadmissible pour le Front National !

La ville de Paris, soumise aux pickpockets : un fait inadmissible pour le Front National !

179112_4087056985175_2136915772_n

Par Gaëtan Dussausaye, secrétaire départemental du FNJ de Paris.

Les dernières estimations de l’Observatoire national de la délinquance sont loin d’être rassurantes. En effet, plus de 76 000 « vols simples » ont été recensés à Paris en l’écart d’une seule année, soit l’équivalent d’une moyenne de 208 vols par jour dans les rues de la capitale. Des chiffres en hausse de 11% par rapport à l’année dernière. Dans une ville française, qui abrite plus de 2,2 millions d’habitants et qui accueille près de 29 millions de touristes chaque année, la sécurité doit être une priorité !
Le silence des responsables politiques parisiens de gauche comme de droite est révélateur. Les Parisiens peuvent à juste titre se demander ce que les élus de l’UMPS pensent de la fermeture inédite du Louvre, mercredi 10 avril, en raison d’une grève des agences de surveillance, pour protester contre la recrudescence des pickpockets dans le musée. Les Parisiens peuvent protester contre l’absence d’actions fermes et concrètes contre l’invasion de lieux symboliques de Paris, comme Montmartre, la Tour Eiffel, le quartier de l’Opéra et les grands magasins (Printemps), par les pickpockets. De tels actes, inévitablement traumatisants pour les victimes et dégradant l’image et le rayonnement de la capitale française ne doivent pas rester impunis !
Aujourd’hui encore, les différents services de sécurité parisiens ne possèdent pas assez de moyens et ne sont pas assez soutenus par les autorités et la justice françaises, pour lutter contre l’augmentation de cette délinquance ! Un agent d’accueil de la RATP, dans une interview pour Le Parisien, affirme : « les voyageurs qui se font voler par des pickpockets ? Ici, c’est tous les jours. On voit régulièrement des groupes suspects entrer dans la station. Mais que peut-on faire ? On ne peut pas leur interdire l’accès au réseau ! La seule parade est de faire des annonces par haut-parleurs pour informer les voyageurs que des pickpockets opèrent sur le réseau et appeler à la vigilance ». Cette insécurité de plus en plus importante est insupportable pour l’ensemble des citoyens.
Oui, l’image de Paris est plus que jamais dégradée par de tels agissements. Souvenez-vous ! Il y a un mois, l’agression d’un groupe de touristes chinois dès leur sortie de l’aéroport de Roissy, a donné lieu à une demande d’explication des autorités chinoises, réclamant une meilleure protection ! La France ne serait-elle plus capable de se défendre et de se protéger sur son propre territoire ? Un fait inadmissible pour le Front National !

Il est grand temps que la peur change de camp. Pour cela, nous devons développer et soutenir une police de proximité. Nous devons faire en sorte que chacun des agents de sécurité de la capitale soit soutenu par les autorités françaises dans l’exercice de sa fonction. Pour lutter contre l’augmentation de la délinquance et le recours à des mineurs (très souvent âgés de 12 à 13 ans seulement), nous devons faire appliquer la loi républicaine, en établissant la tolérance zéro. Enfin, nous devons réduire drastiquement l’immigration, démanteler les campements de Roms, et renvoyer tous les clandestins résidant sur le sol français, trop souvent liés à cette recrudescence de délits publiques. En effet, « nous avons principalement affaire à de jeunes ressortissants serbes, bulgares et appartenant à la communauté rom », selon une source policière.

Avec le Front National défendons la sécurité, premier droit de tout citoyen français et rétablissons l’ordre républicain à Paris comme sur l’ensemble du territoire.

    API Twitter non configurée.