Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

La guerre des municipales : La trahison de Dominique Dord sur Renaud Beretti

La guerre des municipales : La trahison de Dominique Dord sur Renaud Beretti

davidberton

Tribune libre de David Berton, Secrétaire départemental du FNJ – Savoie :

Nous voyons se dessiner, au sein de la majorité municipale d’Aix-les-Bains, les mêmes enjeux et les mêmes conflits que pendant les élections internes de l’UMP confrontant François Fillon à Jean-François Copé.

Nous dirons, à notre echelle, que l’exposition au grand jour du vrai visage de l’UMP depuis l’explosion Copé/Fillon est en train de se poursuivre sur la commune d’Aix-les-Bains (et dans bien d’autres) : Dominique Dord (député-maire, président de la CALB et ancien trésorier de l’UMP ; « filloniste ») devait se retirer pour laisser Renaud Beretti (premier adjoint du maire ; un « copéiste ») reprendre l’affaire, il a finalement décidé de garder cette place bien chaude et bien lucrative (l’énième renconcement de Hollande concernant cette fois-ci le cumul des mandats n’est pas sans effet). Ainsi, au placard l’employé Beretti !

Employé généreusesment rémunéré, qui comme nous le rappel AixlesBains.info : « à titre d’exemple Renaud Beretti perçoit une indemnité mensuelle de plus de 4000 euros. Sans le reversement de la part d’écrêtement du député-maire, cette indemnité tomberait en-dessous des 2000 euros. »

Tout le monde a son prix.

Même si nous ne cautionnons pas la politique de Renaud Beretti, nous lui reconnaissons -contrairement à Dominique Dord- une légitimité que Dord n’a plus depuis longtemps : la présence sur le terrain. En effet, Dominique Dord n’est que rarement présent sur la ville. Un maire fantoche « certains » oseraient dirent au sein de la municipalité… un maire absent, qui ne s’intéresse plus qu’à sa place dorée de député dans les salons Parisiens et qui garde la mairie d’Aix-les-Bains comme une possession secondaire et négligeable.

Cette trahison n’est pas nouvelle dans les habitudes de Dominique Dord. Il fait partie de cette race animé par une seule passion : l’avidité.

    API Twitter non configurée.