Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Formation doctrinale et apéro entre militants à Lyon

Formation doctrinale et apéro entre militants à Lyon

20130306_214937

Par Pierre-Antoine Simon, Secrétaire départemental du FNJ – Rhône, et Loïc Yven, membre du Bureau du FNJ – Rhône

Ce mercredi 6 mars le FNJ Lyon a organisé une formation à la permanence de la Fédération du Rhône. Au programme des réjouissances : une formation sur l’Europe et un apéro entre camarades.

Une quinzaine de jeunes étaient venus entourer notre Secrétaire départemental Pierre-Antoine Simon. Nous avons eu le plaisir de voir de nouvelles têtes, ce qui nous conforte dans l’idée que le FNJ est une formation politique dynamique et attrayante pour la jeunesse française. Cette jeunesse fait toute la richesse de notre parti ! Dans un premier temps P-A Simon a présenté le nouveau bureau FNJ – Rhône dont 2 des membres étaient présents autour de lui.

Notre responsable départemental a débuté par un rappel historique et chronologique de la construction européenne et de ses institutions. Il a mis en lumière le fait que cette construction s’était faite sans les peuples européens, voire même contre eux ! Tout cela découle d’un esprit supranational et jacobin qui nuit à nos nations ! Et les partis politiques au pouvoir depuis 30 ans, l’UMP et le PS, sont favorables à cette Union Europénne telle qu’elle a été conçue orginellement. Seul le Front National lutte contre la perte de notre souveraineté nationale, ce diktat subi des directives venant de Bruxelles. Nous assistons à un effacement des nations et de leur identité dans une logique ultra-libérale. La norme aujourd’hui, c’est l’homo economicus qui s’en retourne au nomadisme. L’abattement des frontières a contribué à un délitement de notre civilisation dans l’esprit de l’URSS. Un nouveau dogme est né !

Le Front National propose un projet altereuropéen. Cela commence par une défense des identités nationales dans leur diversité, par le retour de notre souveraineté et la liberté des peuples à s’auto-déterminer. La construction de l’UE est en contradiction avec notre tradition européenne de souveraineté. Qui plus est, il faut arrêter cet atlantisme effréné, notre modèle de civilisation européen nous fait nous tourner vers la Russie. « Combattons la forfaiture de l’Etat qui nous livre pieds et mains liés à la soumission à Bruxelles » est le mot d’ordre !

Pour finir la soirée, un apéro nous a tous réunis autour d’un pot convivial où le débat a continué. Les nouveaux ont pu découvrir ce qu’est le FNJ Rhône. Des idées ont été échangées pour l’avenir avec en ligne de mire les prochaines élections

    API Twitter non configurée.