Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Touite #42 L’immigration apporte peut-être le croissant, mais pas la croissance

Banniere 01

Touite #42 L’immigration apporte peut-être le croissant, mais pas la croissance

Banniere_01

Pascal Lamy, directeur de l’organisation mondiale du commerce (OMC), Français et ancien membre du Parti Socialiste, vient de déclarer sur France culture que l’immigration rapportait de la croissance. La France devrait donc, pour lui, ouvrir encore plus grand les vannes. La déclaration de Lamy nous montre quelle est la vision du monde de ces élites mondialisées : pour eux les hommes ne sont pas importants, ni les immigrés ni les autochtones, l’immigration n’est qu’une variable d’ajustement économique et il faudrait l’utiliser indifféremment sans se soucier des problèmes culturels, ethniques, politiques et sociales qu’elle implique. 

Deuxièmement, on peut s’interroger sur ce qui fait dire à Lamy que l’immigration rapporterait, à terme, de la croissance. Certes, la démographie compte dans le dynamisme d’une nation, mais une démographie qui viendrait de la nation directement, pas une démographie branchée sur des apports étrangers. Gustave Le Bon disait qu’on mesure la puissance d’une nation non par son nombre d’habitants, mais par son nombre de citoyens. Faire venir des gens pour faire venir des gens, à terme c’est forcément catastrophique. 

Enfin, l’immigration telle que nous la connaissons depuis des années plombe plutôt gravement notre croissance puisqu’elle alourdie considérablement nos comptes sociaux. En effet, la plupart des immigrés qui entrent aujourd’hui dans notre pays n’ont pas de contrat de travail et vivent donc au crochet des derniers travailleurs Français qui restent. Elle coûte aussi beaucoup à la cohésion de notre nation, ce qui a nécessairement une conséquence sur notre économie, seule chose qui compte pour un Pascal Lamy. 

    API Twitter non configurée.