Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Le FNJ de l’Yonne présent à Auxerre !

Le FNJ de l’Yonne présent à Auxerre !

P1000675

Compte-rendu de Julien Guibert, Secrétaire départemental du FNJ – l’Yonne.

Le Front National de la Jeunesse de l’Yonne ayant participé à toutes les manifestations et rassemblements contre le projet de loi relatif au mariage et à l’adoption pour tous, ne pouvait louper la manifestation organisée dans les rues de notre préfecture : Auxerre.

Le temps fut restreint pour appeler à la mobilisation de nos adhérents et de nos sympathisants : nous avions seulement trois jours ! Le FNJ de l’Yonne, ainsi qu’Edouard Ferrand et Richard Jacob lancèrent donc, ensemble, un appel…

Ce samedi, c’est avec plaisir que nous nous sommes retrouvés, malgré la pluie et les bourrasques glaciales, Place de l’Arquebuse à Auxerre. Nos rangs étaient fournis et motivés puisque soixante-dix frontistes, dont une trentaine de FNJ ont répondu à l’appel. Notre surreprésentation a d’ailleurs surpris les organisateurs de cette manifestation, cette dernière ayant rassemblé 450 personnes.

Le défilé a pris forme et s’est lancé sur les principales artères commerçantes du centre-ville, sous le regard bienveillant d’une bonne partie des promeneurs de ce samedi après midi. Notre cortège fut de loin le plus remarqué de ce défilé puisque jeune, dynamique et donnant de la voix. Notre banderole et nos slogans de ralliement (« Les jeunes / La France veut du boulot, pas du mariage homo ») ont fait tourner les regards dans notre direction et ce, à maintes reprises.

La manifestation s’est terminée sous le porche de la Mairie d’Auxerre par un discours des organisateurs entourés par les nombreux drapeaux français du FNJ et la présence de notre Conseiller municipal d’Auxerre, Richard Jacob. Le rassemblement touchant à sa fin, un cortège d’une trentaine de jeunes du Fnj a pris forme pour regagner la place du départ et se réchauffer à la chaleur d’un troquet… non sans se faire remarquer dans la principale rue commerçante du centre ville avec de multiples répétitions de notre slogan « France Marine Liberté ».

Nous resterons mobilisés et invitons les jeunes opposés à ce projet – quelque soient leur sensibilité politique ou leur orientation sexuelle, à nous rejoindre.

    API Twitter non configurée.