Retrouvez le FNJ sur les réseaux sociaux

Vote du traité européen par l’UMPS : la jeunesse leur dit merci !

Vote du traité européen par l’UMPS : la jeunesse leur dit merci !

Tribune libre de Julien Rochedy, Directeur national du FNJ

Ce mardi 9 octobre, un nouveau traité européen va être ratifié par l’Assemblée. Un de plus après Maastricht, Amsterdam, Nice et Lisbonne. Tout va tellement mieux en Europe depuis qu’on les ratifie qu’il en fallait encore un.

La jeunesse française tient donc à remercier ses députés de la Nation, qu’ils soient de l’UMP, du PS et de leurs alliés.

D’abord parce qu’ils n’ont pas souhaité qu’il y ait, sur cette question, un référendum. Le peuple français – cet ensemble de pauvres imbéciles – risquait de lui dire non, comme pour la Constitution européenne de 2005. Il aurait alors fallu le faire passer derrière son dos, ce qui fait tâche.

Ensuite parce que ce traité retire encore plus de souveraineté à la France. La souveraineté, la liberté de choisir soi-même son propre destin, ça ne sert à rien. C’est encombrant. Merci donc de nous retirer pour notre avenir la responsabilité de choisir par nous-mêmes.

Merci à Sarkozy et à Hollande de prouver que la droite et la gauche sont totalement unies pour ce qui a trait aux grandes questions politiques et économiques. L’absence de débat, une fausse opposition, le copinage, c’est mieux pour une démocratie.

Surtout, la jeunesse française tient à remercier nos dirigeants pour l’austérité à vie qui lui est promise par ce traité. Notre budget, surveillé désormais a priori par la commission européenne, le tout mêlé à un euro trop  fort pour notre économie et à une absence de protection aux frontières, nous garantissent l’accroissement du chômage, le détricotage des acquis sociaux et la fin programmée de notre État-providence. Merci, merci mille fois.

La jeunesse française se rappellera ce 9 octobre, chers députés, cher gouvernement socialiste. Nous vous le promettons.

Un jour viendra, nous vous rendrons la monnaie de votre pièce.

    API Twitter non configurée.